Conseils pour l’hiver

Date 1 février 2011

hiver-site2.jpg

L’hiver correspond à la fin du cycle annuel avant la renaissance du printemps. C’est le temps du repos et de l’intériorisation, le « yin du yin ». Si bien évidemment, le monde extérieur nous sollicite tout autant que le reste de l’année, il est pourtant sage de ralentir son mode de vie et de chercher à suivre le rythme de la nature qui s’est endormie. Aucun processus ne peut demeurer en permanence dans l’activité et le mouvement : le repos n’est pas l’arrêt ou la diminution de la vie : il en est un des moments le plus important, celui qui permet de se ressourcer pour pouvoir repartir avec entrain au printemps.

 

En cette saison, sachez donc ralentir votre vie sociale pour retrouver son chez-soi (sa maison mais aussi son intérieur intime). Plongez-vous dans la lecture, la méditation, la rêverie devant la cheminée. Sans aucune culpabilité, couchez-vous tôt, même très tôt si vous vous sentez fatigué.

 

Protégez-vous du froid en vous couvrant largement, notamment la partie des lombaires où résident les reins et la vessie, les deux organes liés à l’hiver. Faites de même au niveau des pieds et de la tête. Mais surtout, prenez soin de vos reins : c’est là que réside votre réserve d’énergie que vous devez restaurer en hiver pour l’année qui vient. N’hésitez donc pas à vous programmer des soirées bien au chaud avec une bouillotte sur les lombes (creux du dos).

 

Sur le plan alimentaire

Une autre manière complémentaire de prendre soin du Reins est de consommer des aliments qui vont le nourrir : soja, châtaignes, porc, canard, noix de cajou, haricots azukis, crevettes, coques, huîtres, crabes…

 

Plus que lors d’autres saisons, mangez chaud le plus souvent possible. Également, consommer sans modération toutes les sortes de haricots, de légumineuses et de céréales : pois, pois cassés, pois chiche, lentilles, riz, sarrasin millet, quinoa.

 

De même, cuisinez les « légumes racines » chargés des qualités nutritives de l’hiver : carottes, pommes de terre, navets, oignons. Dans cette même logique de saison, plutôt que de rechercher des vitamines dans les agrumes (orange, clémentine, pamplemousse…) dont les éléments nutritionnels ne correspondent pas à la saison hivernale, manger plutôt des pommes, des poires ainsi que des fruits secs qui ont tout autant de grandes qualités nutritives.

 

Etirements des méridiens

Pour renforcer votre énergie des reins et de la vessie, faites quotidiennement un étirement de leur méridien comme il suit :

Position : Assis, les jambes tendues et les pieds joints, placer les mains près des fesses et se soulever, bras tendus, redescendre en se plaçant bien en appui sur les ischions (os des fesses).

Mouvement : Étirer les bras vers le bas, puis pencher le buste sur l’avant avec l’idée de poser la poitrine sur les cuisses. Suivez le principe d’étirement du souffle à l’expiration pour amener progressivement le ventre vers l’avant des cuisses. Tenez la position à l’inspire pour progresser lors de l’expire. Recommencez ainsi 5 ou 6 respirations.

 

3 commentaires pour “Conseils pour l’hiver”

  1. Honderine a écrit:

    Pas de nouvelles inspirations pour cet hiver?!
    Au plaisir….

  2. meyer a écrit:

    merci pour votre blog et vos bons conseils !

  3. aponysos a écrit:

    bravo pour ce blog! Il est excellent!
    Merci à vous 🙂

Poster une réponse

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>