Exercice de cohérence cardiaque

Date 22 mars 2020

Dans cet article,  nous vous expliquons et vous proposons un exercice dit de « cohérence cardiaque ».

C’est un exercice simple à mettre en œuvre puisqu’il s’agit simplement de suivre un rythme respiratoire. Celui-ci permet en quelques minutes (5mn) de faire descendre le niveau émotionnel et psychique, l’anxiété et la rumination mentale qui le plus souvent en découle.

Le principe est simple : notre respiration est l’un des moyens principaux et le plus simple pour intervenir sur notre rythme cardiaque (lorsque l’on respire plus rapidement, le cœur s’accélère et inversement….). Et le rythme cardiaque est lui-même relié à notre système nerveux autonome (autonome signifie qu’il est indépendant de notre volonté, c’est un système qui s’auto-régule comme notre température corporelle etc. ) chargé de la gestion du stress. Lorsque l’on respire plus lentement, on ralentit le rythme cardiaque qui va apaiser à son tour notre système nerveux autonome. En s’apaisant, ce dernier va passer alors en mode « parasympathique », c’est-à-dire en phase « détente et récupération ». Et le rythme respiratoire précis de la cohérence cardiaque est le rythme le plus opérant, le plus ajusté pour atteindre ce but. Il rend les fréquences cardiaques cohérentes, c’est-à-dire harmonieuses, indiquant un état de détente approfondie, et cela en quelques minutes. D’où son nom, il est vrai, un peu curieux….

La mise en œuvre tout aussi simple : Il s’agit juste de suivre un rythme respiratoire pendant 5 mn (ou plus si besoin). Il existe divers moyens pour suivre ce rythme. Celui que je préfère est un document audio (téléchargeable sur ce lien Exercice cohérence cardiaque (5mn)) avec une série de « gongs » réguliers qui produisent le rythme recherché : un gong vous inspirez jusqu’à l’autre gong où vous expirez jusqu’au prochain gong et ainsi de suite. Un conseil : commencez l’inspire tranquillement pour ne pas « arriver trop vite » et être en apnée en attendant le gong d’après…

Et je le fais quand ? : Il est recommandé de faire cet exercice régulièrement pour accentuer ses effets (même si la qualité première de la cohérence cardiaque est sa rapidité d’action). A minima une fois par jour, le mieux est de faire cet exercice de 5mn trois fois par jour (matin, midi et soir) pour bénéficier pleinement de l’état de détente et de calme émotionnel qui en découlent. Mais vous pouvez également le pratiquer dès que vous sentez le stress ou l’anxiété prendre le dessus. A ce titre, je vous conseille de le mettre sur votre téléphone pour l’avoir à disposition le plus souvent et le plus rapidement possible.
Vous pouvez également évidemment renouveler cet exercice (10mn, 15 mn etc…) aussi longtemps que vous le voulez. Les effets secondaires ne seront que positifs !

Pour accentuer son effet, je recommande souvent de faire cet exercice avec une respiration ventrale : les deux mains l’une sur l’autre sous le nombril. A l’inspire, vous repoussez vos mains, à l’expire, vous laissez redescendre tranquillement vos mains et ainsi de suite. Vous pouvez également chercher à poser votre attention sur le mouvement de vos mains ou de votre ventre.

 

 

La cohérence cardiaque, un outil de connexion à soi : au-delà de ses effets de détente, pratiquer la Cohérence Cardiaque est également un moyen pour prendre un moment pour se connecter à soi et à ses ressentis intérieurs qu’ils soient positif ou négatifs. Ces ressentis intérieurs, accueillis sans jugement, nous indiquent, bien mieux que notre mental, le chemin à emprunter d’où émergeront nos propres « solutions » menant vers un apaisement plus durable.

Je reste à votre disposition si besoin,

Bien à vous,

Laurent.

Les commentaires pour ce billet sont fermés.