Tremblez de peur !

Date 23 mars 2020

Ce article concerne une technique de libération émotionnelle pour les situations de peur et d’anxiété. Au regard de l’actualité, il est normal de ressentir ces différents états émotionnels. Mais, parfois, il nous arrive qu’ils nous submergent jusqu’à la tétanie. D’où l’importance d’avoir quelques outils concrets qui peuvent nous soutenir et nous aider à traverser ces moments difficiles. Et donc notamment, cet outil pour nous libérer les tensions de peur et d’anxiété…

 

 

Mais, que faire avec sa peur?

La peur, comme toute émotion, est une sensation corporelle : on la ressent dans son corps. A ce titre, la réponse doit s’initier à ce niveau-là comme nous le proposons pour l’ensemble des émotions : bien gérer ses émotions implique de commencer par les vivre au niveau du corps. En cas de peur, il faut donc la ressentir corporellement.

 

Oui, d’accord, mais pourquoi ?

Trembler avec sa peur a pour but de nous apaiser émotionnellement en disant à notre corps que nous avons entendu son message, que nous écoutons l’information qu’il nous délivre. Tout se passe comme si une fois que notre corps aura le sentiment d’avoir été entendu, il cessera de nous envoyer cette sensation désagréable de peur.

Cet apaisement émotionnel nous permettra de prendre conscience du besoin en difficulté et de réfléchir plus sereinement pour établir une stratégie d’action pertinente ; et ici, pour établir une stratégie pour nourrir notre besoin de base de sécurité qui est malmené et qui s’est exprimée précisément par l’irruption de cette émotion de peur. A l’inverse, si nous ne l’écoutons pas, il reviendra toquer un peu plus fort chaque fois… ou s’installera de manière quasi permanente, ce qui provoquera et définit l’état d’anxiété…

 

Oui, d’accord, mais comment ?

Les émotions les plus caractéristiques (colère, tristesse, peur…) ont chacune une manière singulière de s’exprimer corporellement : quand on est en colère, on crie. Quand on est triste, on pleure. Quand on a peur, on tremble… C’est aussi simple que ça… Ainsi donc, dans un premier temps, la meilleure réponse à apporter à sa peur est de la ressentir par le tremblement. C’est l’exercice que vous nous proposons.

 

Tremblez de peur !

 

Nous reprenons ici un exercice mis au point par le Dr Tall Schaller. Nous y avons rajouté un exercice de stimulation de l’énergie du Rien qui, en énergétique chinoise, s’agite ou se bloque en cas de peur et pour conclure par un moment d’intégration et de détente par 5 mn de Cohérence Cardiaque.

 

1 – Activer l’énergie du Rein

Position : Tenez-vous debout dans un endroit où vous vous sentez en sécurité et où vous ne serez pas dérangé.

Pour commencer, vous activez l’énergie du Rien, liée à la la peur, en tapotant conjointement 20 secondes les deux points 27 du méridien du Rein qui se trouvent juste en-dessous des boules au bout des clavicules. Respirez bien par la bouche pendant ce premier exercice.

 

 

2 -Tremblez de peur

Une fois réalisé cette activation de l’énergie du Rein, je ferme les yeux. J’inspire trois grandes respirations… J’inspire à nouveau en cherchant à contacter physiquement ma peur. Je cherche à l’accepter, je m’ouvre à elle… Lorsque j’inspire à nouveau, je la laisse prendre toute la place à l’intérieur de mon corps, toute la place dont elle a besoin…

Quand je la sens à l’intérieur, plutôt que la garder, je vais tirer la langue et dans une longue expiration, la plus lente possible. En même temps, je laisse tout mon corps vibrer en faisant un son « AAAAAA » avec mes mains qui tremblent…

Le but est de sentir que ma peur sorte. Elle sort, sort, sort… Elle commence souvent par mes mains qui tremblent, puis par tout mes bras, ma langue, ma voix, mes yeux, et finalement par tout mon corps qui se met à trembler pour s’accorder à son rythme….

J’inspire à nouveau et je recommence ainsi au moins trois fois. Mais surtout aussi longtemps que je sens encore sa présence en moi…..

 

 

3 – Finir par un exercice de cohérence cardiaque :

Quand vous sentez que vous avez tremblé ce qui devait “trembler” en ce jour, faites 5mn, ou plus selon vos besoins, de cohérence cardiaque qui, en vous mettant dans un état parasympathique (état de détente et d’intégration), vous permettra d’intégrer le fait d’avoir ressenti et vécu votre peur et de faire comprendre à votre corps que vous l’avez entendu. De plus, cela vous aidera à prendre en conscience de vos besoins de sécurité et à trouver des moyens de le faire.

 

Nous avons mis en ligne un article sur cette technique de cohérence cardiaque avec le support audio que vous pouvez télécharger. Vous retrouverez tout ceci ici : Exercice de cohérence cardiaque.

 

Vous pouvez également choisir de compléter cet exercice par une méditation sur les émotions douloureuses proposé par Christophe André qui aborde l’émotion de peur.

 

N’hésitez pas à me faire part de vos retour d’expériences dans les commentaires ou par mail, je suis toujours preneur….

 

Prenez soin de vous,

 

Laurent.

 

 

Poster une réponse

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>